Rapport d'exploration N°4 - La Cascade (suite)

Mis à jour : août 31

Partie 1

Seul le bruit de la cascade nous parvenait, tandis que nous étions perdues dans nos pensées. J’étais frustrée, la découverte des inscriptions m’avait donné beaucoup d’espoir, et j’avais l’impression d’avoir perdu mon temps.

"Ohé ! Les humaines ??"

Une voix grave venant de l’extérieur nous a tirées de nos pensées. Tournant faiblement la tête vers la cascade, nous avons vu un petit Lutin apparaître. Il s’est élancé vers nous comme s’il avait un besoin urgent de nous rejoindre puis, au bout de quelques pas, a levé les yeux et s’est stoppé net. Il venait d’apercevoir les inscriptions qui brillaient doucement sur les murs, et sa bouche s’est ouverte lentement tandis qu’il parcourait des yeux les secrets gravés sur les parois.

"Oh ! s’est-il écrié, ravi. Je n’avais jamais eu l’occasion de les voir en vrai, elles sont impressionnantes !"

Sans plus s’intéresser à nous, il a couru le long des murs en murmurant dans sa barbe, semblant lire avec une facilité déconcertante les gravures. Ayant terminé son tour, il est revenu s’installer en face de nous, essoufflé.

"Alors, a dit Valentine, tu arrives à lire ce qu’il y a écrit ?

- Oui bien sûr, tous les Woodiens peuvent lire ces textes.

- Et qu’y a-t-il de marqué ? j’ai demandé avec un soupçon d’impatience.

- Ce sont les souvenirs de Stormwood !

Et il a éclaté de rire, nous laissant perplexes.

- Comment ça les souvenirs de Stormwood ?

- Eh bien les souvenirs. La mémoire de la Forêt si vous voulez, tout est inscrit ici."

Paroi de la Grotte non éclairée par les flammes magiques

Valentine s’est frotté les bras, tentant de combattre le froid et l’humidité de la grotte, puis s’est éclairci la voix avant de demander :

"Pourquoi vos souvenirs sont-ils écrits dans une grotte ? Comment se sont-ils retrouvés ici ?

- J’avoue ne pas bien comprendre non plus, j’ai ajouté, j’ai vu énormément de parchemins et de livres ici, je ne pensais pas que vous écriviez sur les murs…

- J’aimerai vous expliquer tout cela mais je suis un conteur terrible, a pouffé le Lutin. Mais je peux aller vous chercher quelqu’un qui raconte les histoires comme personne."

Nous avons accepté d’un hochement de tête, et il s’est précipité vers la sortie, non sans nous remercier de lui avoir permis de lire les textes. Une vingtaine de minutes plus tard, des voix excitées nous sont parvenues petit à petit de l’extérieur, se rapprochant rapidement jusqu’à ce que nous parvenions à déchiffrer des bribes de paroles :

"... sur les murs… brillants…

- …tu…chance !

- …moi aussi…les voir…

- …faites place au Tolkija !"

Et soudain, un tout petit Nain, plus petit que le plus petit Nain que l’on ait jamais vu, a fait son apparition. Il disparaissait presque sous un large chapeau sur lequel était planté une plume bleue qui faisait deux fois sa taille. Même assises, nous devions baisser les yeux pour l’observer. Il a mis ce qui nous a semblé une éternité avant d’arriver jusqu’à nous, ses minuscules jambes ne lui permettant pas de faire de grands pas. Les nombreux Lutins dont nous avions entendu les voix précédemment étaient massés à l’entrée de la grotte, chuchotant mais n’osant pas entrer. Nous ne pouvions pas les voir, mais leurs ombres s’allongeaient sur les parois de la grotte. Ils semblaient surexcités à l’idée d’en découvrir l’intérieur.

Il a levé le nez et, d’une voix nasillarde, a déclaré :

"Je vois que vous avez révélé nos souvenirs !"

Face à nos mines perplexes, le Tolkija s’est installé en face de nous, prêt à nous en dire plus.

Il a retiré son chapeau et l’a posé à ses pieds. Ainsi, le haut de son crâne ne dépassait pas la pointe de nos chaussures. Malgré sa taille, il avait une voix puissante et nous n’avons eu aucun mal à entendre ses paroles :

"Tout d’abord, vous devez comprendre que le Petit Lac de l’Inspiration n’a pas toujours été présent tel que vous le voyez aujourd’hui. Vous n’êtes pas sans savoir que notre Forêt est magique, et que ses lois sont de fait bien différentes de ce que vous connaissez dans le monde des Humains. Ici le paysage n’évolue par forcément, il peut… apparaître tout simplement. C’est le cas du Petit Lac de L’Inspiration. Il est apparu un jour. D’un coup, il est sorti de terre et s’est rempli, sous les yeux des habitants.

- Sans raison ? j’ai dit, la voix vibrante de curiosité.

- Au premier abord non, sans raison. Les écrits ne parlent pas de changement particulier dans la Forêt. Puis plusieurs siècles plus tard, il a disparu et a refait surface à quelques kilomètres. De la même manière, sans raison particulière. Il s’est déplacé au cours de l’Histoire de nombreuses fois comme cela, et jamais personne n’a réussi à l’expliquer. Les Fées du Feu et de la Lumière étaient particulièrement attirées par la grotte, mais personne n’avait trouvé une quelconque explication à ce phénomène."

La nuit commençant à tomber, nous nous sommes levés et avons quitté la grotte pour nous installer sur la berge du lac. Les lutins curieux avaient disparu. Le silence environnant nous a surprises. Le remarquant, le Tolkija a repris :

"La magie, surtout lorsqu’elle est ancienne et que l’on n’y est pas habitués, peut drainer beaucoup d’énergie et être assez bruyante. Faites attention quand vous y êtes confrontées trop longtemps."

Nous avons hoché la tête de concert.

"Je disais donc que personne n’avait d’explication à tous ces faits, jusqu’au jour où l’une des Fées a, sans doute comme vous, lâché sa lampe dans le Lac. Vous l’avez expérimenté, les flammes magiques, plongées dans l’eau, peuvent révéler bien des choses et notamment les écrits de ces grottes. Nous avons déployé beaucoup d’énergie et de temps pour tenter d’en percer les mystères, mais jamais personne n’a réussi à les déchiffrer. Puis un matin, Minnen, une Fée des souvenirs, a fait son apparition. Elle était faible et malade à faire peur. Quelques habitants l’ont aperçue et l’ont menée jusqu’à la cabane de la Sorcière. A cette époque c’était une autre Sorcière que celle que vous connaissez qui vivait là. Elle l’a soignée durant des semaines. Lorsqu’elle fut assez en forme pour nous parler, elle nous a révélé une étonnante histoire."

Quelque chose modifie les souvenirs que je garde. Les miens, ceux des arbres, des plantes, des différents peuples de Stormwood, des nuages, même ceux du soleil et de la lune. La terre elle-même est victime de ce tour. Cela fait des siècles que je tente de retrouver ce voleur, sans succès. Des souvenirs sont enlevés, d’autres changés, d’autres encore sont inversés ou échangés entre eux. Cela se passe toujours de la même manière, le Petit Lac de l’Inspiration se déplace, puis tout est chamboulé chez moi. Cela me tue à petit feu de devoir garder des mensonges.

"Suite à cela et après de longues discussions avec Minnen, la Sorcière a envoyé les Nains, les Fées des cavernes et des terriers, les animaux sous terrain, les Fées des cieux et de la météo et les créatures volantes, à la recherche d’histoires. Il fallait discuter, avec la terre et le ciel, pour comprendre où nous avions été leurrés. Après des mois de recherches, le verdict est tombé. Nos souvenirs ne collaient pas avec les souvenirs de la Forêt. Nous étions heureux, elle était meurtrie. Quelqu’un, ou quelque chose, effaçait nos traumatismes, notre Histoire, et enfermait leur essence dans le Petit Lac de l’Inspiration, qui se retrouvait forcé de bouger pour contenir la monstrueuse quantité de magie dont il était le gardien. L’inspiration qu’il procurait aux habitants venait en vérité des souvenirs d’antan volés qui, par bribes, se frayaient un chemin jusqu’à la surface.

- Je ne comprends pas pourquoi on voudrait effacer les épreuves que vous avez vécues… cela vous empêche d’apprendre de vos erreurs, a murmuré Valentine.

Choquée, elle n’a rien dit pendant un instant. A côté d’elle, émue, j’ai aussi gardé le silence.

- Il faut savoir que la source de nos informations, à savoir Minnen elle-même, a été cachée aux Woodiens. Vous avez rencontré Blodwyn, vous avez vu dans quel état elle était après l’avoir rencontrée. Nous ne pouvons permettre aux habitants d’aller en permanence solliciter les talents de Minnen. Vivre dans le passé est dangereux, c’est pourquoi l’existence des Fées des Souvenirs n’est connue que par un représentant de chaque peuple. Blodwyn a été élue par l’ancienne représentante des Fées, elle porte désormais ce secret avec elle.

- Attendez, les Fées des Souvenirs ? j’ai demandé.

- Elles sont sept effectivement. Dès l’arrivée de Minnen, chaque représentant est parti à la recherche de l’une d’elle pour les ramener et les soigner. Par la suite, elles ont toutes demandé à voir le Petit Lac de l’Inspiration. Nous avons été très prudents, ne sachant pas si la proximité avec le Lac allait être bénéfique ou dangereux pour elles. Dans le plus grand secret elles ont été escortées et, une fois là-bas, usant de je ne sais quelle magie perdue, ont uni leurs forces et travaillé toute la nuit. Et au matin, les textes que vous voyez ici sont devenus lisibles pour nous, révélant toutes les horreurs que nous avions vécues par le passé. Nous ne nous sommes pas souvenus, nous avons lu. Les souvenirs perdus ne seront sans doute jamais retrouvés…

Le Tolkija a joué un instant avec la plume de son chapeau, nous laissant digérer ses paroles.

- Comment avez-vous expliqué tout cela aux habitants sans leur parler des Fées des Souvenirs ? a questionné Valentine.

Il a souri doucement.

- Nous leur avons juste dit que la Sorcière avait réussi à décrypter les textes. A l’époque, le Lac n’inspirait pas autant de sympathie et, une fois les textes découverts, les Woodiens ont commencé à le craindre. Aucun n’avait eu l’occasion de voir les gravures, elles leur ont été contées. Aujourd’hui la superstition est encore forte et nombre d’entre eux pensent toujours perdre la mémoire s’ils entrent dans la grotte. Elle est donc peu visitée, presque uniquement par les représentants des peuples et la Sorcière. Les Fées des souvenirs viennent entretenir leur sort tous les dix ans, et nous autres venons ici en cas de doute, lorsque nous sentons un flottement qui pourrait indiquer que nos mémoires ont été effacées."

NE RATEZ RIEN !

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest